photo_14646645_small_1_

Si vous avez d'autres "trucs", n'hésitez pas à me raconter ça dans les commentaires, merci.

Concernant la fimo:

*on peut mélanger plein de choses à la pate fimo, pour une palette de couleurs perso: du poivre, du paprika, n'importe quel épice de coloris intéressant moulu fin, associé à du transparent. Les "crayola" en cire colorée, si on les rape et qu'on les fait fondre...

*on peut mélanger des encres, de la peinture à l'huile ou de la peinture acrylique à de la fimo transparente: il faut en mettre très peu et ne pas trop mélanger: le résultat est super beau!

*On peut associer la fimo "soft" avec la classique et profiter de ce qu'elles ne se mélangent pas pareil, pour faire, par exemple de jolies trainées de bleu "classic" dans du blanc "soft".

*Pour que la "transparente" soit plus jolie, il faut lui faire subir un choc thermique et la plonger dans un bol avec des glaçons à la sortie du four.

*on peut rouler ses perles de fimo dans du sucre, du sel fin ou gros, cuire, et rincer à la sortie: la surface de la perle sera toute grêlée

*pour que toute une série de perles soient calibrées exactement de la même taille, il suffit d'applatir une plaque de fimo à la machine à pate à la + grande épaisseur de la machine, puis se servir d'un emporte pièce pour  découper des formes de la même taille. Ensuite il ne restera plus qu'à rouler chaque morceau prédécoupé entre ses deux mains en roulant: toutes les perles seront alors identiques

Concernant la cuisson:

*Il faut savoir qu'à la cuisson, toutes les couleurs foncent un peu, il est donc utile de travailler un peu son pain de fimo avant et ça ne fait jamais de mal de rajouter une pointe de blanc pour éclaicir d'un ton.

*on peut récupérer des ptits morceaux de couleurs coupés très très fins, les cuire, et les associer après à de la fimo soft transparente: il vont dépasser et affleurer par endroit, et on les verra un peu en transparence

*on peut cuire plusieurs fois la même pièce. Cela permet de procéder par étapes successives: par exemple pour faire une maison, on peut cuire une première fois les murs et le toit à plat, puis les re-cuire pour les souder entre eux

*Il est possible de réparer une pièce cassée ou fendue en faisant un "pansement" invisible de même couleur que la cassure avec de la fimo crue...et de cuire à nouveau (seulement si la pièce n'a pas été vernie, entre temps, bien sûr)

*si on n'a pas de four on peut cuire dans de l'eau dans une casserole (réserver cette casserole à un usage exclusif fimo, après ça!)Faire bouillir l'eau. Ajouter les pièces à cuire et compter 1/2 heure d'ébullition. Finir par de l'eau froide

*On peut se servir d'un galet (caillou) ou d'une perle( en verre ou en bois), les enduire de savon, les recouvrir de fimo, cuire, puis  couper la fimo en 2, retirer la pièce intérieure (galet, perle, ou autre) et re-souder en les collant,les 2 parties de la coque vide en fimo, décorée, ou garder un système d'emboîtement , coller une charnière...etc

*on peut associer d'autres éléments à la fimo et les cuire ensemble: les coquillages, le bois(qu'on fait cuire une première fois, pour bien le sécher), le bambou, le verre, la pierre(d'ailleurs on peut se servir d'une plaque de verre comme support, dans le four), les étoiles de mer, les perles de rocaille, le métal... il faut éviter le plastique. Des conseils à ce sujet:http://creaplastic.free.fr/materiel/supports.htm

*Il est possible de cacher un fermoir à vis, dans 2 parties d'une même pièce fimo, de colori associé à l'ensemble du collier. Pour que la jonction entre les 2 parties du fermoir soit quasi invisible, le mieux est de  cuire le fermoir entièrement recouvert de fimo et, à la sortie du four, quand l'argile polymère est encore chaud et malléable, le couper à la lame de rasoir exactement sur la moitié , afin de pouvoir visser et dévisser le fermoir (penser à préserver les trous pour y passer le fil, de part et d'autre!)

* Toxicité de la fimo:  http://antibabypiercing.over-blog.com/article-1750814-6.html#anchorComment

Concernant les parties "internes" des pièces:

*ne jetez pas votre pate fimo des "ratés", conservez la précieusement, elle servira toujours pour faire des "intérieurs", des parties qu'on ne voit pas et qui sont recouvertes par du "joli". Ex: vous façonnez une série de perles en fimo "moche", vous recouvrez ensuite d'une fine pellicule de fimo "jolie"

*Si vous commencez à avoir beaucoup de fimo de récup, il peut être utile de compartimenter, trier un peu...Séparer par exemple la fimo claire de la foncée. Et pour ceux qui en ont vraiment beaucoup, faire un tri par couleur: avoir tous les verts au même endroit, par exemple, peut vous rendre service par la suite...

*Pour les grosses pièces qui "consomment" beaucoup de fimo, il peut être utile de faire une armature intérieure en papier alu roulé en boule...c'est économique et votre pièce est + légère, aussi.

Concernant le vernis:

*On peut peindre la fimo, après cuisson, avec à peu près n'importe quoi, du moment qu'on vernit ensuite pour fixer les couleurs

*il faut du vernis fimo, impérativement , les autres ne sont pas compatibles, sauf le vernis type "marine" mais qui met une nuit pour sécher (+ économique). Le vernis à ongle est à proscrire= incompatible.

*Si vous ne voulez pas utiliser de diluant pour rincer votre pinceau entre 2 vernissages, vous pouvez l'isoler de l'air en le roulant serré dans du film plastique alimentaire transparent. Il peut tenir 2 jours sans sécher!

Concernant l'"intendance":

*Il vaut mieux éviter de stocker la fimo dans du plastique ou du polystyrène, ça le fait "fondre",( c'est pire que de la bave d'Alien, ce truc là!)...à moins que vous ne souhaitiez vous lancer dans "la confiture de fimo!

*Il est impératif de se laver soigneusement les mains, j'en ai fait la douloureuse expérience en oubliant de le faire, puis en me frottant les yeux, en conduisant (no good!)

*On peut travailler la fimo sur un carreau de marbre ou une plaque en verre. Pour ma part, j'utilise une étagère en verre de réfrigérateur, trouvée dans une brocante.

*Pour lisser le bord d'une pièce, on peut la placer sous du plastique alimentaire (type cellofrais) et lisser par dessus: résultat super!

*Pour toujours avoir les mains propres, je garde à proximité un torchon mouillé: se frotter les mains après avoir utiliser des couleurs sombres est indispensable